Transmettre / Reprendre avec MG

Yann est à la tête de son entreprise depuis 14 ans. Après l’avoir créé, il a passé les 5 premières années à développer son offre de produits et à constituer son portefeuille clients. Il a ensuite structuré l’entreprise avec un responsable de production et un directeur commercial. La société a depuis une croissance régulière de 2% par an avec une quinzaine de salariés.

Souhaitant changer de projet professionnel, il désire maintenant céder son entreprise. En interne il n’a pas identifié de salarié motivé pour cette reprise donc il va lancer sa recherche en externe. Comme tout chef d’entreprise il est certain d’avoir créé une société pérenne, mais il s’interroge sur la bonne marche à suivre pour la vendre :

Il a pris 5 ans pour développer son entreprise, combien de temps devra-t-il consacrer à une transmission ? Quelle communication doit-il avoir avec ses salariés, clients et partenaires pour les rassurer ? Sa priorité est-elle plutôt de vendre au plus vite ? de vendre au plus cher ? de trouver un acquéreur pouvant poursuivre au mieux le projet qu’il a mis en place ? A-t-il intérêt à vendre ses parts sociales ou son fonds de commerce ? Quelle est la valorisation de sa société ? Sur quoi est basée cette valorisation ? Il a entendu parler de méthodes basées sur le chiffre d’affaires, sur la marge, sur l’EBE, sur le résultat d’exploitation, sur le résultat net : qu’en penser ? Combien lui restera-t-il après la vente, et pourrait-il optimiser sa fiscalité de cession ? Est-ce que la trésorerie de la société est incluse dans le prix de cession ? Il est maintenant à quelques années de la retraite, a-t-il intérêt à attendre cette échéance pour vendre ? Comment sécuriser sa cession est être sûr de pouvoir lancer son nouveau projet d’ici 1 an ? Qu’est-ce qui pourrait repousser des acquéreurs, ou au contraire rendre la société encore plus désirable ? Où trouver le repreneur ? Et s’il conservait le bâtiment d’exploitation, cela lui fournirait-il un complément de revenu pour la suite ? Devra-t-il mettre en place une garantie d’actifs et de passifs pour rassurer l’acquéreur ? Il a trouvé un acquéreur qui lui propose de rester partiellement au capital et dans l’entreprise, est-ce une bonne idée ? Comment utiliser ce qu’il va récupérer du prix de cession ?

Sur toutes ces questions, nous avons vu et accompagné des milliers de dirigeants cherchant des réponses précises et personnalisées. Nous avons conseillé des cessions de la majorité des secteurs d’activité (industrie, BTP, services, commerces, CHR…), dans le cadre de départ à la retraite ou de changement professionnel, avec des contraintes d’urgence ou non, avec des reprises par des salariés ou par la famille ou par des groupes ou par des personnes physiques externes, avec des tailles entre 5 et 150 salariés. Grâce à cette expérience, nous avons mis en place une démarche d’accompagnement globale et faisant intervenir à la carte toutes les compétences nécessaires pour une cession réussie :

  1. Préparation de la cession : objectif pour le dirigeant de s’assurer que l’entreprise est « reprenable » et désirable, anticiper les conditions de cession (valorisation, fiscalité, délai, profil du repreneur…)
  2. Identification des acquéreurs : objectif pour le dirigeant de rencontrer des repreneurs fiables, sérieux et connaissant déjà le dossier
  3. Négociation : objectif pour le dirigeant d’avoir une cession qui se concrétise dans les conditions souhaitées

Notre mission est donc de sécuriser votre cession avec une intervention qui est facturée principalement au succès (une fois la cession réalisée). N’attendez pas et prenez contact avec nos experts en transmission afin d’avoir leur avis sur votre projet de cession. La transmission d’entreprise est aujourd’hui un sujet complexe qui nécessite préparation et expertise technique.

En détail

Notre mission consiste à :

  • Définir la stratégie de session
  • Préparer l’entreprise à la vente
  • Réaliser un dossier de présentation de l’entreprise comprenant une analyse de l’activité, un diagnostic des forces et faiblesses, des informations sur l’équipe / l’organisation interne / la concurrence
  • Déterminer une valorisation (la valeur globale de l’entreprise)
  • Trouver des repreneurs (personnes physiques ou morales) qui ont les compétences et la crédibilité pour se positionner.
  • Participer aux visites et rencontres
  • Aider à fournir les informations utiles
  • Etre le chef d’orchestre de l’aboutissement de la reprise en pilotant les négociations, en faisant le lien avec les conseils juridiques et financeurs.

Globalement voici nos engagements vis-à-vis des cédants concernant les repreneurs présentés :

  1. Une obligation d’avoir signé un engagement de confidentialité
  2. Une vérification de la cohérence du projet et des moyens financiers
  3. Des repreneurs bien informés du dossier avant de rencontrer les cédants
  4. Un suivi des contacts et des négociation en cours

En parallèle nos engagements envers les repreneurs et qui sont indispensables pour la cession sont :

  1. Une entreprise prête à être achetée
  2. Des éléments de valorisation fiables et justifiables
  3. Un dossier complet et actuel fournissant toutes les informations nécessaires pour prendre une décision rapide.

Secteurs d’Activités

Nous intervenons sur tous types de secteurs d’activités, notamment :

  • Transmission de PME dans le secteur du BTP, de l’Industrie, du Tourisme, des Services
  • Transmission d’Hôtels, Résidences de Tourismes, Restaurants…

Nos moyens

  • Adhérent aux principales plateformes d’achat/vente
    • Fusacq
    • Cession PME
    • Partenaire CRA
    • Transentreprise
    • L’Hôtellerie Restauration
  • Accès à la base financière des entreprises françaises
  • Réseau France Défi avec 450 experts comptables
  • Réseau HLB International avec 1900 partenaires

Valorisation d’Entreprise

Il perdure une croyance populaire qui consiste à croire que l’entreprise peut se vendre 1 fois ou plus de son chiffre d’affaires.  En réalité, sauf exception, la valeur d’entreprise est plutôt liée à des facteurs relatifs au contexte, au secteur d’activité et à la taille. Ainsi la valorisation finale de l’entreprise est basée sur des éléments financiers et ses différentes caractéristiques intrinsèques. La valeur est aussi fonction de l’offre et de la demande sur le marché. Certains secteurs sont plus plébiscités que d’autres.

Notre évaluation peut reposer sur plusieurs méthodes notamment les résultats et le patrimoine de l’entreprise :

  • Les approches patrimoniales permettent d’évaluer l’entreprise en valorisant les actifs au prix du marché en valeur d’usage et en déduisant les dettes
  • Une approche par le rendement qui consiste à valoriser selon les bénéfices générés.

Des retraitements peuvent être considérés pour annuler certains caractères exceptionnels, corriger des rémunérations ou des charges, retraiter des crédits-baux etc.

Outil MG

Vous souhaitez analyser les avantages et inconvénients de la cession du fonds de commerce ou des titres ? Remplissez simplement notre formulaire et recevez notre outil gratuit !

MG recueille vos données afin de traiter votre demande de téléchargement de livre blanc. Les données requises sont réservées à l’usage exclusif de MG et ne seront en aucun cas communiquées à des tiers. Conformément à la loi Informatique et libertés, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression de vos données. Vous pouvez également vous opposer, pour un motif légitime, à l’utilisation de vos données. Pour connaitre et exercer vos droits veuillez consulter notre politique de confidentialité disponible sur http://my-mg.com/donnees-personnelles/

2018-10-31T14:09:48+00:0013/08/2018|Categories: Consulting, Problématiques|
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Ok !