Plan de relance : quelles sont les opportunités pour les TPE/PME ?

Les petites et moyennes entreprises tiennent une place centrale dans le cadre du plan de relance lancé par le gouvernement suite à la crise sanitaire. Dans la « jungle » des dispositifs d’aides proposés, il existe cependant plusieurs outils pour orienter les sociétés demandeuses.

Image par Cherrydeck de Unsplash

Le plan de relance, aussi appelé « France Relance» s’inscrit dans la continuité des mesures de soutien aux entreprises lancées dès le début de la crise de la Covid-19. Il vise à transformer l’économie dans une logique plus respectueuse de l’environnement et à créer de nouveaux emplois grâce, notamment, à la relocalisation. Depuis le lancement de ce plan au deuxième semestre 2020, les TPE et PME peuvent bénéficier de différents types d’aides selon la nature et la taille de l’entreprise : aides à l’embauche, prêts verts, prêts économies d’énergie…

« Les TPE et PME ont une place centrale dans ce plan de relance. Près de 40 milliards d’euros leur sont consacrés, de manière directe et indirecte » a ainsi indiqué le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. Grâce à ces dispositifs portés par Bercy, le ministère de l’Économie espère ainsi « retrouver le niveau d’activité économique de 2019 d’ici à deux ans ».

Plan de relance : quels outils pour s’y retrouver ?

Parmi les dizaines d’aides différentes proposées, difficile parfois de s’y retrouver. Le ministère de l’Économie a donc mis au point plusieurs outils, notamment le site planderelance.gouv.fr. Cette plateforme fonctionne  avec un moteur de recherche et différents filtres. Elle permet à l’entreprise de trouver en quelques clics les informations adéquates grâce au profil et à la thématique de l’entreprise sélectionnée. Il suffit par exemple de cocher la case «TPE»dans le choix du profil puis la thématique de la structure :« agriculture», « industrie» ou encore «énergie»…

Les entreprises peuvent aussi trouver un soutien financier, à travers les différents appels à projet (AAP) proposés dans le cadre de ce plan de relance. Pour y voir plus clair, le ministère de l’Économie a élaboré un agenda avec les AAP échelonnés dans le temps.

Vers qui se tourner pour avoir un suivi personnalisé ?

Enfin, il est possible d’obtenir un suivi personnalisé avec l’aide des Chambres de commerce et d’industrie régionales. La CCI d’Ile-de-France met par exemple à disposition un programme de soutien aux TPE PME mis en œuvre avec la Région Ile-de-France et le soutien financier de fonds européens permettant de bénéficier de la gratuité des prestations d’accompagnement proposées. Il suffit à l’entreprise intéressée de renseigner un formulaire en ligne sur sa situation pour qu’un conseiller la rappelle afin de l’orienter vers les solutions les plus adaptées.



Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Articles récents

Catégories