Communiquer sa stratégie RSE à ses salariés, ce n’est pas optionnel !

Communiquer sa stratégie RSE à ses salariés et les impliquer dans la démarche est une des clés de la réussite.

Image par Campaign Creators de Unsplash

De plus en plus de structures adoptent ou développent une démarche de responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Une manière de contribuer aux objectifs du développement durable qui peut concerner de multiples sujets : améliorer l’impact environnemental de son activité, la qualité de vie au travail, la gouvernance ou encore sa participation au développement local. Or, deux tiers des collaborateurs européens et près des trois quart en France ne connaissent pas la politique durable de leur employeur, selon une enquête publiée en mai par la plateforme Treedom.

Communiquer sa stratégie RSE à ses salariés, un facteur d’attractivité

Pour les entreprises, il est pourtant très utile d’avoir des collaborateurs bien informés en la matière. « La RSE contribue à la marque employeur. Faire état d’un certain niveau de RSE et d’une démarche engagée depuis plusieurs années sur le sujet, c’est une manière de fidéliser nos collaborateurs et d’attirer de nouveaux talents », souligne Michel Pastural, expert-comptable et associé chez Acofi, membre du groupement France Défi et labellisé Entrepreneur RSE depuis 2015.Les jeunes générations en particulier sont de plus en plus sensibles à ces sujets. « Il faut pouvoir leur parler, donner du sens à ce que l’on fait », explique le spécialiste.

Un levier de réussite

L’information des salariés est aussi clef pour garantir la réussite de la démarche RSE elle-même. Qu’il s’agisse de faire appliquer le tri sélectif ou d’améliorer les relations de travail, celle-ci suppose en effet souvent la mobilisation de l’ensemble des collaborateurs. Une implication d’autant plus facile que ces-derniers connaissent et comprennent la stratégie déployée.

Enfin, la communication interne est aussi un support de la communication externe.

Les salariés deviennent les porte-parole de l’entreprise vis-à-vis des clients et des candidats à recruter

Michel Pastural, expert-comptable et associé chez Acofi

Lorsqu’ils sont bien au fait des actions menées et des objectifs visés, ils peuvent par exemple contribuer à faire connaître la stratégie RSE de l’entreprise sur les réseaux sociaux.

Informer et impliquer

Pour s’assurer de la bonne information des salariés, plusieurs canaux peuvent être mobilisés afin de faire connaître les objectifs visés en matière de RSE, les actions lancées, les progrès réalisés : affichage, mailing, page dédiée à la stratégie RSE sur le site interne. « Nous avons une newsletter, « Acofi News », dans laquelle nous pouvons communiquer sur les avancées, comme le passage progressif d’un éclairage au néon à un éclairage LED », illustre l’expert-comptable. Acofi repasse également tous les deux ans les audits lui permettant de conserver son label RSE, ce qui fournit à l’entreprise une occasion d’évoquer les actions menées et leurs résultats.

La meilleure manière de s’assurer de l’appropriation par les salariés de la stratégie RSE de l’entreprise est encore de les impliquer dans sa mise en œuvre et sa définition, au cours d’évènements thématiques, via une boîte à idées ou en les faisant par exemple participer à des comités dédiés à telle ou telle problématique. Dans le cadre de sa politique de soutien aux associations, Acofi invite ainsi l’ensemble de ses collaborateurs à soumettre des idées de structures qui pourraient être soutenues. « Certains collaborateurs qui connaissent bien le sujet participent aussi au comités d’attribution de prêts d’honneur chez France Active Métropole, sur l’économie sociale et solidaire », ajoute Michel Pastural. Et lors de la cérémonie de remise des prix de l’Entrepreneur RSE, des salariés sont aussi conviés sur scène pour témoigner de leur participation.