Comment bien communiquer avec ses salariés sur la reprise ?

Comment bien communiquer avec ses salariés sur la reprise ? Informer sur les mesures sanitaires, esquisser l’avenir, expliquer l’organisation du travail et s’assurer de l’implication des salariés : pour les entreprises, la reprise d’activité suppose de véritables efforts de communication interne.

Pour de nombreuses entreprises, le déconfinement est synonyme de reprise des activités, et d’un retour à leur poste de travail pour certains salariés. Pour traverser au mieux cette période, la communication interne représente un levier important. La crise sanitaire, et ses conséquences, suscitent de légitimes inquiétudes. Le confinement a, en outre, pu être vécu difficilement par certains collaborateurs. D’autant que beaucoup doivent encore jongler avec des impératifs familiaux inhabituels.

Rassurer les salariés

« Le premier objectif de la communication va être de rassurer les collaborateurs sur différents aspects », souligne Delphine Poggioli, consultante et formatrice RH, par ailleurs fondatrice d’Agilytae Groupe. Il importe donc de les informer sur les mesures mises en œuvre dans l’entreprise pour protéger leur santé et leur sécurité : expliquer les choix d’organisation, et rappeler les règles et les gestes barrières à respecter. La communication doit aussi porter sur les perspectives et la stratégie de l’entreprise pour traverser la crise. Enfin, affirmer sa volonté de faire preuve de souplesse pour tenir compte des contraintes de chacun peut aussi calmer certaines inquiétudes.

Comment bien communiquer avec ses salariés : transparence et authenticité

La transparence doit être le maître mot d’une communication interne réussie. « On va chercher les informations positives, tout en étant authentique. S’il y a des éléments qu’on ne maîtrise pas, on l’explique en définissant les objectifs visés, les initiatives mises en œuvre pour y arriver, et les aspects qui ne dépendent pas de l’entreprise », suggère Delphine Poggioli.

Pour cela, mieux vaut rester factuel. « Par exemple, on détaille les actions menées, comme dans un journal de bord », conseille la spécialiste. Cela permet aussi de communiquer avec régularité, même si l’on n’a pas encore toutes les réponses aux questions soulevées.

Initiative du dirigeant et consultation des salariés

Il peut être intéressant de monter des cellules dédiées à la communication avec les salariés en intégrant des représentants des ressources humaines et de la médecine du travail. Certaines entreprises ont fait ce choix. Mais « tout part du dirigeant », rappelle Delphine Poggioli. C’est à lui de prendre la parole sur les conditions de la reprise. Et cela ne l’empêche pas de solliciter l’avis des salariés eux-mêmes.

“Il y a un intérêt à inclure les collaborateurs pour qu’ils se sentent sujets de l’entreprise et pour appréhender certaines problématiques. Cela n’enlève rien au pouvoir de décision du dirigeant” – Delphine Poggioli, consultante et formatrice RH d’Agilytae Groupe

Comment bien communiquer avec ses salariés : savoir adapter les canaux

La communication interne peut mobiliser de multiples canaux, de l’affichage – lorsque les équipes ont réintégré les locaux – à l’e-mail, en passant par la newsletter. « Les entreprises qui en disposent, ont intérêt à mobiliser leurs outils de communication et leur réseau social interne. Pour les autres, des tas de canaux sont envisageables : le téléphone, et des outils de réunion et visioconférence comme Zoom ou Sofa. On peut aussi imaginer des groupes WhatsApp par service », propose la consultante.

L’importance de maintenir le lien

L’enjeu de la période actuelle est, en outre, de recréer du lien entre les salariés et l’entreprise et entre les collaborateurs entre eux, en dépit de la distance physique qu’impose la lutte contre le virus. « Pour les salariés en télétravail, on peut imaginer créer de petits challenges impliquant la famille », illustre Delphine Poggioli. La fréquence des réunions peut aussi être augmentée, tout comme celle des échanges téléphoniques avec chaque salarié. « Là où, classiquement, la considération peut se manifester dans la proximité, un déjeuner ensemble, elle passe, aujourd’hui, par un appel, un mail, un smiley sur un travail réalisé », détaille la spécialiste. Autant de signes de reconnaissance qui facilitent l’engagement et l’implication des salariés.



Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Articles récents

Catégories