Comment bien analyser ses besoins en recrutement ?

Avant de lancer une procédure d’embauche, une réflexion s’impose pour bien analyser ses besoins en recrutement. Une étape préliminaire indispensable pour trouver les bons profils.

Embaucher est une décision importante pour une entreprise. La démarche prend du temps et représente toujours un investissement. Il n’est donc pas question de se tromper. « Les employeurs sont très prudents en matière de recrutement. La prise de décision est parfois longue, car ils ont bien conscience de l’enjeu que cela représente », constate Sylvain Lagrange, responsable social au sein du groupe CAEC, membre du groupement France Défi. Pour écarter le risque d’erreur, la première étape consiste à bien réfléchir à ses besoins et aux objectifs du recrutement.

Analyser ses besoins en recrutement pour définir une fiche de poste

« Généralement, le chef d’entreprise identifie bien son besoin et se trompe très peu sur ce point », rassure le spécialiste. Qu’il s’agisse de déléguer des tâches administratives qui lui prennent trop de temps ou de renforcer son équipe pour faire face au développement de son activité, le but du recrutement est facilement définissable pour un chef de TPE ou de PME. Reste la nécessité d’élaborer une fiche de poste détaillée.

Pour y parvenir, il convient de répondre à plusieurs questions. Quel sera le rôle du nouveau salarié dans l’entreprise et quelles tâches lui seront confiées ? Sa place dans l’organigramme et son niveau de responsabilité doivent aussi être définis, de même que les compétences minimales requises et celles, optionnelles, qui seraient les bienvenues.

“S’il s’agit de recruter pour un métier qui constitue le cœur de son activité, le chef d’entreprise en a généralement une très bonne connaissance. En revanche, lorsqu’il cherche quelqu’un pour occuper un poste administratif, ou sur les fonctions support, nous pouvons lui apporter de l’aide pour définir la fiche de poste et le profil recherché en termes de formation par exemple” – Sylvain Lagrange, responsable social

Il ne faut donc pas hésiter à solliciter l’aide de son expert-comptable.

Penser à la réorganisation

Il est aussi utile d’envisager l’impact du recrutement sur l’entreprise et de réfléchir aux perspectives du futur collaborateur. Son arrivée peut induire des réorganisations, au sein des équipes comme avec les partenaires de l’entreprise. « Dans une petite entreprise, les postes sont souvent assez polyvalents. Si le dirigeant recrute une secrétaire comptable, elle pourra certainement épauler les commerciaux ou encore les techniciens en jouant un rôle d’assistante commerciale ou technique », illustre le responsable social du groupe CAEC.

Une fois ces différents aspects envisagés, il sera plus facile d’avoir un discours clair auprès des candidats à l’embauche et de s’assurer de prendre la meilleure décision.



Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Articles récents

Catégories